20-acoustic-intro-tabs-guitar
  • alice_in_chains-i_stay_away-extract.gp
  • blind-faith-can_t_find_my_way_home-extract.gp
  • boston-more_than_a_feeling-extract.gp
  • bruno_mars-locked_out_of_heaven-extract.gp
  • coldplay-god_put_a_smile_upon_your_face-extract.gp
  • david_lee_roth-1988-skycraper-05-damn_good-extract.gp
  • dire_straits-private_investigation-extract.gp
  • doc_watson-deep_river_blues-extract.gp
  • eric_clapton-1993-unplugged-04-tears_in_heaven-extract.gp
  • fleetwood_mac-1977-rumours-03-never_going_back_again-extract.gp
  • goo_goo_dolls-name-extract.gp
  • incubus-drive-extract.gp
  • james_taylor-fire_and_rain-extract.gp
  • led_zeppelin-bron-y-aur_stomp-extract.gp
  • neil_young-old_man-extract.gp
  • passenger-let_her_go-extract.gp
  • sting-shape_of_my_heart-extract.gp
  • the_mamas_and_the_papas-california_dreamin-extract.gp
  • the_rolling_stones-paint_it_black-extract.gp
  • the_who-pinball_wizard-extract.gp

Quel meilleur d’installer l’ambiance d’une chanson qu’une intro à la guitare acoustique ? Les solos enflammés et les riffs badass sont bien gentils, mais rien ne capte l’attention d’un public aussi bien que quelques notes unplugged, une vraie ouverture avant que la voix ne prenne le relais, quelques mesures précieuses qui invitent l’auditeur dans l’univers du morceau sans pour autant lui donner toutes les réponses.

Et bien sûr, si vous avez prévu de jouer quelques chansons pour Noël, Hanukkah ou les fêtes de Nouvelle Année, vous avez tout intérêt à le faire à la guitare acoustique (pas besoin de trouver une prise et de régler votre ampli). Le fait de connaître l’intro de la chanson en question fera instantanément de vous un interprète bien plus crédible et engagé. Sans compter le fait que les intros de morceaux sont toujours intéressantes à travailler, elles vous permettent de vous améliorer tout en jouant des parties de guitares cultes et instantanément reconnaissables.

C’est pour ça que nous avons décidé de vous offrir ces vingt intros de guitare acoustique.

mySongbook

Toutes ces tablatures sont extraites de morceaux complets sur mySongBook, un service sur lequel vous trouverez des milliers de tablatures et de scores dans tous les genres et styles possibles, et des dizaines sont ajoutés chaque mois. Ce catalogue complet est aussi disponible sur le site Guitar Pro.

Voici donc ces vingt intros extraites du catalogue mySongBook. Il y a bien sûr de nombreux autres morceaux acoustiques passionnants disponibles sur cette plateforme, à vous de jouer donc !

1 – Alice in Chains – I Stay Away (1994)

Ce superbe single est extrait du troisième et dernier EP d’Alice In Chains, Jar Of Flies. Ce groupe grunge de Seattle est plus connu pour ses énormes riffs électriques à la Black Sabbath, mais leur facette acoustique est tout aussi sombre et belle.


Sur “I Stay Away”, le guitariste Jerry Cantrell joue en Drop D un demi ton plus bas (ce qui donne donc un Drop C#), et il utilise des voicings d’accords inhabituels ainsi que des arpèges descendants, ce qui est toujours une bonne manière de faire avancer un riff.

2 – Blind Faith – Can’t Find My Way Home (1969)

Blind Faith n’a existé que pendant une année en 1969, mais avec des musiciens stellaires : Eric Clapton et Ginger Baker viennent de connaître la gloire au sein de Cream, il y a la voix angélique de Steve Winwood ainsi que le bassiste de Traffic Ric Grech

Sur leur unique album, on trouve plusieurs excellents morceaux, notamment la ballade “Can’t Find My Way Home” écrite par Winwood. Ce classique a été repris plusieurs fois mais la mélancolie profonde de l’originale reste sans égal, en partie grâce à la superbe intro acoustique. 

Cette tablature est un arrangement qui rassemble les deux parties de guitare originales, le tout en Drop D. Attaquez les cordes avec précision, même lorsque vous alternez entre deux cordes non-contiguës. Cette suite d’accords en boucle marche aussi particulièrement bien comme accompagnement d’un solo.

3 – Boston – More Than A Feeling (1976)

Boston est la création du génie américain Tom Scholz, le fameux guitariste, producteur et songwriter. Ce titre qui reste une référence des radios FM depuis 1976 est le premier single extrait du premier album Boston. C’est un morceau époque de cinq minutes qui fait désormais partie des grands classiques américains, et son intro à la douze cordes acoustique est tout à fait culte.

Il s’agit d’un morceau relativement simple à aborder puisque les accords ne sont pas inhabituels, le tempo n’est pas trop rapide et les arpèges descendants utilisent beaucoup de cordes à vides. Mais pour autant il s’agit d’une intro extrêmement puissante, qui vous garantit l’attention immédiate du public qui s’y connaît.

4 – Bruno Mars – Locked Out Of Heaven (2012)

Bruno Mars est l’une des dernières grandes pop stars de l’ère moderne, un personnage hors du commun qui enchaîne les très bons morceaux, dans lesquels on trouve toujours quelque chose de passionnant. 

“Locked Out Of Heaven” était le premier single extrait de son deuxième album Unorthodox Jukebox, et il a été co-écrit par le producteur Mark Ronson. Ce hit par excellence rappelera de bons souvenirs aux fans des deux premiers albums de The Police, tant l’intro de guitare met bien en valeur le son brillant à la Andy Summers. Mais ce tube peut aussi faire une très bonne reprise acoustique avec des accords relativement simples. Votre main droite va faire la majeure partie du boulot, à vous de groover donc !

5 – Coldplay – God Put A Smile Upon Your Face (2002)

Lorsque les britanniques de Coldplay ont sorti leur deuxième album A Rush Of Blood To The Head, ils ont confirmé qu’ils étaient l’un des plus grands groupes de pop au monde. Parmi les morceaux parfaitement réalisés sur cet album à la production parfaite, il y a le single “Got Put A Smile Upon Your Face”.



Ce morceau commence avec une guitare acoustique et une électrique qui installent l’ambiance avec une mélodie menaçante qui ne demande qu’à exploser en rock grandiloquent. Cette intro est joué dans un open tuning de C# qui est en fait le classique open de Ré un demi-ton plus bas. On obtient ainsi un gros son bien résonnant et les accords deviennent instantanément plus simples à jouer.

6 – David Lee Roth – Damn Good (1988)

L’album Skyscraper était la deuxième galette solo de David Lee Roth suite au succès de l’incroyable Eat ‘Em And Smile. L’ancien chanteur de Van Halen avait gardé la même équipe de choc pour le soutenir sur ce deuxième effort, notamment le virtuose Steve Vai à la guitare.

L’intro acoustique de la ballade imparable de cet album porte toutes les traces du jeu de Vai, du legato à l’accordage drop D en passant par de superbes voicings d’accords exotiques et même un Coral Sitar pour doubler les arpèges. Même sans sitar, c’est une intro très plaisante à jouer.

7 – Dire Straits – Private Investigation (1982)

Le groupe britannique Dire Straits étaient célèbres pour leurs long morceaux épiques qui avaient la capacité de vous embarquer pour un voyage complet. “Private Investigations” en est un très bon exemple. Ce single extrait de leur quatrième album (Love Over Gold) commence par des synthétiseurs, puis une guitare arpégée distante installe l’ambiance de l’intro avant que la voix parlée n’arrive.

Mark Knopfler est un grand de la guitare, et cette intro montre bien à quel point il peut être inventif et profond avec quelques accords seulement.

8 – Doc Watson – Deep River Blues (1964)

Ce grand classique de l’acoustique est extrait de premier album éponyme de Doc Watson sorti en 1964. Watson était l’un des plus grands joueurs de country, blues et bluegrass, un vrai maître de l’acoustique à la fois aux doigts et au médiator.

“Deep River Blues” fait partie de cette première catégorie : préparez donc vos doigts, ça va faire mal ! C’est un blues acoustique fingerpick avec un capodastre à la première case, et rien que cette intro a de quoi vous donner pas mal de travail si vous voulez bien la jouer, entre la ligne de basse avec le pouce et la mélodie avec l’index. Mais le simple plaisir de jouer ce genre de musique vaut bien le travail qu’elle représente.

9 – Eric Clapton – Tears In Heaven (Unplugged version – 1992)

Même si on trouve à l’origine cette ode déchirante de Clapton en mémoire de son fils sur une bande originale de film en 1991, c’est la version de l’album Unplugged enregistrée l’année suivante qui en a fait un énorme single qui a remporté plusieurs Grammy.

L’intro elle-même est tout aussi connue que le reste de la chanson, et même si elle était à l’origine jouée sur une guitare à cordes nylon, elle sonne tout aussi bien sur des cordes acier. Il faut la jouer aux doigts pour obtenir le bon équilibre entre les cordes graves et aiguës ainsi que la douceur typique du son associé à cette technique.

10 – Fleetwood Mac – Never Going Back Again (1977)

Fleetwood Mac a commencé sa carrière comme groupe typique de British Blues Boom avec le guitariste génial Peter Green, avant d’évoluer sous sa forme ultérieure de monstre de la pop transatlantique. Lindsey Buckingham faisait partie des membres américains du groupe, et c’est un guitariste vraiment original qui joue surtout aux doigts même à l’électrique.

Ce morceau est l’une des contributions de Buckingham à l’énorme album de 1977 Rumoursqui s’est vendu à des dizaines de millions d’exemplaires. Et ce n’est pas une partie de plaisir à jouer.

L’accordage est plutôt bizarre avec la corde la plus grave descendue en Do, et la corde de La descendue en Sol tandis que les quatre cordes restantes demeurent en accordage standard. Travaillez bien lentement pour acquérir les bons réflexes.

11 – Goo Goo Dolls – Name (1995)

Le groupe Goo Goo Dolls de Buffalo dans l’état de New York se sont fait un nom en 1995 avec le single “Name”. Ce morceau acoustique très émouvant a fermement établi le chanteur/guitariste John Rzeznik en tant que songwriter de référence de rock indie post-grunge.

Ce morceau est un vrai plaisir à jouer, il suffit d’avoir le bon accordage, à savoir (du grave à l’aigu) : Ré La Mi La Mi Mi. Cet open tuning étrange avec les deux cordes aiguës à l’unisson résonne de façon très riche, et il a probablement inspiré les plans très bien pensés de cette célèbre intro.

12 – Incubus – Drive (1999)

Avant “Drive”, Incubus n’était qu’un groupe américain de plus à donner dans le funk-rock à la Red Hot Chili Peppers. Et puis ce troisième single extrait de leur troisième album, Make Yourself, est devenu incontournable à la radio et a transformé le groupe en référence.

“Drive” est le son d’une époque, de cette pop acoustique accompagnée de boucles de batterie lo-fi. Les voicings d’accords sont très intéressants puisqu’ils ne sont pas de simples barrés ou accords ouverts, et votre main droite va devoir travailler de près sa technique de palm muting.

13 – James Taylor – Fire And Rain (1970)

Même s’il a fait ses débuts en tant qu’artiste signé par les Beatles sur le label Apple, James Taylor est le singer/songwriter américain par excellence. Son deuxième album, Sweet Baby James, est un bijou absolu plein de morceaux parfaitement conçus. 

Parmi eux, “Fire And Rain” se démarque par les sujets qu’il aborde, mais aussi pour ses superbes et troublantes mélodies. Le jeu d’acoustique de Taylor est aussi clair et évident que sa voix, et cette intro semble simple mais chaque note est exactement là où elle doit être. N’oubliez pas le capodastre à la troisième case (ou bien changez-le pour coller à votre tessiture vocale) et jouez cette intro aux doigts.

14 – Led Zeppelin – Bron-Y-Aur Stomp (1970)

Le troisième album de Led Zeppelin est une superbe anomalie, un album enregistré dans une grange au Pays de Galle sans électricité ou eau courante, plein de morceaux acoustiques inspirés par Joni Mitchell.

“Bron-Y-Aur Stomp” est un blues celtique et une lettre d’amour du chanteur Robert Plant à son chien. Jimmy Page y joue au médiator sur un très bel open tuning : (du grave à l’aigu) Do Fa Do Fa La Do. Ne vous prenez pas la tête sur les détails, le plus important reste l’intensité rythmique. Le morceau doit avancer et rester palpitant.

15 – Neil Young – Old Man (1972)

Harvest de Neil Young est un classique intemporel de l’acoustique, un de ces albums de folk rock que tout le monde possède et que tout le monde se doit de posséder. Pour ce quatrième album, le chanteur/songwriter canadien a pris sa Martin D-45 et il a enregistré à Nashville, mais aussi dans la grande de son ranch californien.

Ce morceau troublant a été écrit pour le gardien de son ranch, et on y retrouve James Taylor au banjo à six cordes. L’intro est parfaitement onirique et installe une ambiance qui aurait pu amener le reste de la chanson dans une direction très différente. Votre main droite doit rester bien ferme et le palm mute vous permettra de faire ronronner les graves.

16 – Passenger – Let Her Go (2012)

Passenger était un groupe de folk rock britannique mais lorsque le chanteur/guitariste/songwriter Michael David Rosenberg a lancé sa carrière solo en 2009, il a gardé ce nom en tant qu’alias. Son quatrième album, All The Little Lights, est celui qui lui a offert son plus gros single, “Let Her Go”. 

Cette superbe ballade discrète n’a pas été un gros tube lors de sa sortie en 2012 mais elle a fini par se vendre à des millions d’exemplaires en devenant un classique durable de la folk des années 2010. Sur l’intro, on entend une acoustique jouée aux doigts avec un capo à la septième case doublée au glockenspiel. Allez-y doucement dans l’intention et jouez avec fluidité en commençant par travailler bien lentement. 

17 – Sting – Shape of My Heart (1993)

Lors de sa sortie, “Shape Of My Heart” était le cinquième single du quatrième album solo de Sting, Ten Summoner’s Tales. Mais il ne s’est pas classé dans les charts et n’a pas connu le succès, jusqu’à ce qu’il apparaisse en accompagnement du générique de fin du film Léon en 1994, ce qui en a fait l’un des nombreux classiques du répertoire solo de Sting.

Ce morceau a été co-écrit par le guitariste de longue date de Sting, Dominic Miller, et l’intro à la guitare nylon est un moment parfait de pop arpégée. Rien de trop compliqué, mais les accords sont bien choisis et très intéressants. Un bon exemple à suivre pour les songwriters.

18 – The Mamas & The Papas – California Dreamin’ (1965)

“California Dreamin’” était le second single du groupe californien The Mamas & The Papas, juste avant qu’ils n’explosent avec le single suivant, “Monday, Monday”. “California Dreamin’” est devenu un classique du milieu des années 60, une capsule temporelle reprise par de nombreux autres artistes dont America et The Beach Boys.

L’intro acoustique est plutôt simple et se compose d’un accord arpégé joué avec médiator avec un capodastre à la quatrième case. La seule difficulté se trouve dans le rythme ternaire récurrent, écoutez bien l’original pour retrouver ce feeling.

19 – The Rolling Stones – Paint It, Black (1966)

Même si ce single de 1966 du groupe britannique The Rolling Stones est une chanson rock entraînante avec un sitar joué par Brian Jones qui double la mélodie vocale, son intro est une guitare électrique solo en son clair jouée par Keith Richards avec une ambiance plus sombre. 

Le capodastre à la troisième case vous permettra de retrouver la tonalité d’origine, et vous pouvez vous permettre de jouer rubato puisque le tempo change du tout au tout lorsque la section rythmique fait son entrée.

20 – The Who – Pinball Wizard (1969)

“Pinball Wizard” est l’une des pièces centrales du double album et opéra rock Tommy du groupe britannique The Who, mais c’est aussi l’un des singles les plus connus du groupe.

Pete Townshend est un excellent guitariste acoustique, et cette magnifique intro se découpe en deux parties : d’abord des accords qui résonnent avec une corde à vide, puis une partie plus entraînante qui va vous demandez un bon rythme à la main droite et la capacité de jouer des notes avec votre pouce de la main gauche par-dessus le manche. Essayez de chanter en jouant, cette chanson est un classique intemporel pour de très bonnes raisons.

Nous y voilà, vingt grands classiques de l’intro acoustique parmi les milliers de morceaux disponibles au catalogue mySongBook. Travaillez en priorité les morceaux que vous connaissez et que vous aimez déjà, et allez voir la librairie mySongBook pour vous mettre le reste du morceau dans les doigts. Comme toujours, vous apprendrez plus facilement en vous amusant !

Guitar Pro 8


Téléchargez la démo gratuite de Guitar Pro 8 pour jouer les partitions de Guitar Pro proposées dans cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Free Guitar Pro tabs pack

Téléchargez des centaines de riffs, de licks et d'exercices pour enrichir votre jeu à la guitare.


mySongBook Top tabs
Le catalogue officiel de tablatures et partitions Guitar Pro
Sweet Child O' Mine Guns N' Roses
Stairway to Heaven Led Zeppelin
Paranoid Black Sabbath
Sweet Home Alabama Lynyrd Skynyrd
Master of Puppets Metallica

Voir toutes les tablatures

Suivre Guitar Pro
Guitar Pro 8 n’attend que vous.
Télécharger la version d'essai Acheter