apprenez la guitare funk avec Cory Wong

Prenez un cours de funk avec Cory Wong dans Play Guitar Hits !

#intermediate
Télécharger les tablatures de la publication :
  • cory-wong-united-part1.gp
  • cory-wong-lilypad-part1.gp

Afin d’améliorer votre jeu à la main droite, le maître du funk Cory Wong vous propose un cours pour apprendre à jouer Lilypad et United, deux morceaux de ses albums « Motivational Music for the Syncopated Soul » et « Cory and the Wongnotes ».

Jouez-la funky !

La musique funk est un style dans lequel l’élément rythmique est au centre, dans le but avoué de donner envie de se lever pour danser. Depuis son origine dans les Etats-Unis des années 60, elle est l’évolution de musiques de danse afro-américaines comme le rhythm n’ blues.

Parmi les grands guitaristes de la funk des origines, on trouve Jimmy Nolen (du groupe de James Brown), Leo Nocentelli (de The Meters) et Freddie Stone (de Sly and the Family Stone).


De gauche à droite : Jimmy Nolen, Leo Nocentelli et Freddie Stone.


Les maîtres de la génération suivante sont Nile Rodgers de Chic et Prince. Certains musiciens ont même mélangé la funk à d’autres styles : Jimi Hendrix a incorporé le rock et le psychédélisme dans son mélange funk, et le guitariste de Funkadelic, Eddie Hazel, a été profondément influencé par cette approche.


De gauche à droite : Nile Rodgers, Jimi Hendrix et Eddie Hazel.

Jimmy Nolen est celui qui a trouvé le terme parfait pour décrire le style de guitare prédominant en funk : le fameux “chicken scratch”, une technique qui consiste à garder le poignet de la main droite en mouvement constant pour jouer des doubles croches, en alternant entre notes étouffées et notes frettées au sein de ce strumming continu.

Trouver le son Funky

Bien entendu, cette technique est associée à un son fortement percussif qui s’est précisé au fur et à mesure des années. Le son de guitare funk par excellence est la quatrième position de la Strat, qui combine les micros manche et milieu.

Étant donné que ces deux micros sont hors-phase l’un avec l’autre, ils créent un son creusé et claquant qui se marie à merveille avec une main droite hyperactive. La deuxième position, qui propose un son du même genre avec le micro milieu et chevalet, marche aussi très bien en amenant un côté un peu plus agressif.

L’ampli doit avoir un son bien clair. La guitare funk ne s’accommode pas très bien d’amplis classiques plutôt crunchy comme les Fender de la période tweed ou les stacks Marshall, et elle ne fonctionne pas non plus avec la brillance cristalline d’un Vox AC-30. Le complément parfait d’une Strat funky est un ampli Fender de style blackface, comme un 65 Deluxe Reverb ou un Twin Reverb.

De gauche à droite : Fender Twin Reverb et Fender Deluxe Reverb.


Ces amplis ont la puissance claire, les médiums effacés et les aigus bien claquants qui font ressortir l’attaque. Mais parfois le meilleur ampli pour la funk est de ne pas en avoir ! Nile Rodgers et Prince sont connus pour s’être branchés en direct dans la console d’enregistrement en passant par un boîtier de D.I. sur leurs plus grands albums, de façon à garder le son le plus clair possible.

Les pédales d’effets ne sont pas fondamentales en funk, et ne sont généralement utilisées que pour pimenter certaines parties importantes, à moins de vraiment chercher à expérimenter. Une bonne dose de compression peut vous aider à rendre votre attaque main droite plus uniforme, et un peu de chorus peut élargir l’image stéréo pour faire ressortir votre son.

La pédale wah wah est aussi devenue un élément important de la guitare funk, presque un cliché. Et si vous cherchez le couinement d’une wah mais que vous avez besoin de vous concentrer sur vos mains, essayez l’auto wah ou envelope filter : c’est aussi un son très cool.

À gauche : la pédale auto-wah de Guitar-Pro 8 et à droite : la pédale wah-wah Jimi Hendrix de Guitar-Pro 8.

Cory Wong arrive !

Au sein de la nouvelle génération de musiciens funk, Cory Wong s’est imposé comme le guitar hero moderne par excellence. C’est un personnage drôle, sympathique et un peu loufoque, mais surtout un musicien extrêmement talentueux et très impressionnant. Cory vient de Minneapolis, et son ADN musical contient donc une grosse dose de Prince.

(Crédit image : Fender)


Il maîtrise parfaitement cette approche en puissance de la funk, avec un groove à la main droite qui n’a rien à envier aux plus grands. Il a fait ses classes en jouant dans les clubs de jazz, ce qui lui donne donc accès à un large vocabulaire d’accords complexes et de gammes. Il a aussi travaillé en tant que musicien de session à Nashville, ce qui lui a appris à être aussi versatile que possible.

Il a rejoint le célèbre groupe de funk Vulfpeck en 2016, et s’est depuis imposé comme un membre clé du collectif, notamment avec sa performance dans un Madison Square Garden plein à craquer en 2019, ce qui est complètement improbable pour un groupe de funk dont le répertoire est majoritairement instrumental.

Cory Wong a aussi sorti son premier album solo en 2017, et il continue à ce jour de sortir des disques et des EP à un rythme très impressionnant, dont de nombreuses collaborations et son autre groupe, The Fearless Flyers, dans lequel on retrouve Mark Lettieri de Snarky Puppy.

Cory a aussi lancé de nombreux autres projets, dont une émission Youtube (dans laquelle il joue avec son groupe The Wong Notes et joue dans des sketches humoristiques), un podcast (« Wong Notes« , dans lequel il discute avec des guitaristes qui l’ont influencé), et une présence très bien pensée sur les réseaux sociaux.

Côté son, il s’inscrit dans une lignée funk avec sa signature Fender Cory Wong Stratocaster, sur laquelle on trouve un “panic switch” qui permet d’enclencher la quatrième position à n’importe quel moment. La strat signature de Cory est aussi légèrement plus petite qu’une Fender normale, à l’instar de la Strat préféré de Nile Rodgers, la Hitmaker.

Côté amplis, Wong utilise des amplis à transistors en live, soit le Roland JC-120 ou la tête DV Mark Raw Dawg, ce qui lui permet d’avoir accès à une attaque un peu raide et un gros son bien clair. À la maison, il travaille avec des simulations, qu’elles proviennent d’un Kemper ou de son plugin signature Neural DSP (dans lequel on trouve aussi une simulation de boîte D.I. pour retrouver le son classique d’une guitare en direct dans la console). Les pédales ne sont pas une partie essentielle du son de Wong, même s’il utilise souvent un compresseur Wampler et son overdrive signature Jackson Optimist.

Apprenez avec Cory lui-même !

Une dernière chose que Cory Wong fait à la perfection, c’est de parler de son jeu et d’enseigner les secrets du funk. Il a eu l’occasion de le faire sur plusieurs plateformes, mais jamais avec une approche aussi attentive aux détails que Play Guitar Hits.


Deux morceaux sont disponibles dans l’appli Play Guitar Hits : Lilypad (extrait de son album solo de 2020 « The Striped Album ») et le single United de 2021.

Lilypad est un instrumental dans lequel la guitare est au centre avec des phrases pleines d’accords complexes et des double stops funky étouffés à la main droite. On y retrouve aussi un rythme funky plus traditionnel lorsque les cuivres arrivent.

Cliquez sur l’image pour télécharger le fichier Guitar Pro.


Dans United, on retrouve le chant soul de Antwaun Stanley, ce qui donne plutôt un rôle d’accompagnement à la guitare de Cory, ce qu’il fait avec des voicings d’accords géniaux et une main droite infatigable.

Cliquez sur l’image pour télécharger le fichier Guitar Pro.


Pour chacun de ces deux morceaux, l’appli Play Guitar Hits présente deux parties de la chanson (généralement le couplet et le refrain), et les tablatures sont disponibles au format Guitar Pro.

Pour chaque morceau, Cory présente la chanson dans une première vidéo en expliquant son approche, puis on le voit jouer les parties en syncro avec la tablature qui défile, comme toujours dans l’appli Play Guitar Hits.

Cette technologie permet de se focaliser sur un groupe de quelques notes en ralentissant le jeu de Cory pour bien comprendre l’essence de ses mouvements. Ces deux morceaux vous permettront d’améliorer votre strumming funky à la main droite, ainsi que d’enrichir votre vocabulaire d’accords.



Devenez funky !

Si vous n’avez pas encore essayé l’appli Play Guitar Hits, vous ne savez pas ce que vous ratez ! Vous pouvez choisir parmi un vaste catalogue de morceaux complets disponibles, et vous y trouverez même des astuces bien utiles afin de vous rapprocher du son de ces classiques de la guitare.

Apprendre à jouer de la guitare funk peut être intimidant, surtout si vous n’avez pas consacré votre apprentissage à ce style en particulier. Mais avec l’aide de Cory Wong, vous pourrez comprendre ce qui rend une partie de guitare funky et comment vous rapprocher de la magie Wong. Play Guitar Hits vous permet de ralentir les vidéos, ce qui est parfait pour adopter la bonne position de main droite, d’autant plus que vous pouvez voir les deux mains en même temps à tout moment.

Vous avez envie de funk ? Rien de plus facile avec les leçons de Cory Wong dans Play Guitar Hits !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.



Téléchargez des centaines de riffs, de licks et d'exercices pour enrichir votre jeu à la guitare.


Suivre Guitar Pro
Guitar Pro 8 n’attend que vous.